Imprimer
Catégorie : Non catégorisé
Affichages : 3895

Rentrée 2013.

Le mot de la Présidente

 

Un Eco-Parlement des jeunes c’est : Créer des liens  entre les différents acteurs et entre les générations. Donner la parole aux jeunes. Mettre en oeuvre des actions en faveur de l'environnement. Un levier d'action pour accompagner les jeunes dans leur apprentissage.

 

                 Durant l'année 2012-2013 six EPJ se sont déroulés au niveau national sur six territoires différents. Sur le pays Cœur d’Hérault c’est L’association « Demain la Terre » avec le soutien de plusieurs partenaires qui a conduit sur l’année scolaire, un des 6 Eco-Parlements des Jeunes .

 

Plus de 400 jeunes de 20 classes du Cœur d’Hérault se sont engagés dans la rédaction collective  d’un plan d’action pour l’environnement, à partir d’une démarche de terrain. Chaque classe, en collaboration avec d’autres classes, a travaillé sur un des cinq thèmes suivants : biodiversité, alimentation, déchets, eau, énergie.

 

Les jeunes ont été amenés à rencontrer des acteurs du territoire, à se questionner et à proposer des actions qu’ils ont ensuite priorisées. le Conseil de développement du Pays Coeur d'Hérault était présent à l’événement final de l’Eco-Parlement des Jeunes Cœur d’Hérault qui s’est déroulé en présence de 300 jeunes ainsi que des élus et techniciens du territoire, le mardi 18 juin 2013 à l’espace culturel et sportif de Gignac.

 

J’ai participé en tant que Présidente du Conseil de Développement du Pays Cœur d’Hérault avec les élus et techniciens présents à la remise du plan d’action par les éco-délégués et écouté la présentation de leur travaux et propositions d’actions des thèmes Alimentation / Déchets et Biodiversité / Eau / Énergie.

 

Un échange avec les jeunes, les élus et les techniciens s’est engagé sur les propositions faites par ce plan d’actions, une confrontation d’idées citoyennes qui à clos cette matinée. Voilà un bel exemple de participation (à suivre) qui a conduit les jeunes dans une démarche de projet collective selon les principes de la démocratie  participative au service du développement durable, de la préservation de la nature et de trouver ensemble les réponses concrètes aux préoccupations environnementale.

 

Josiane LIGONNIERE